27/10/2009

Liberty bell

 

LIBERTY BELL

 

Lorsque les ombres sinuent

Entre les partages occultes

Et que les prières insinuent

Que le dieux sont des catapultes

 

Est-il humain de s'étonner

Que la résine fuie comme l'eau

Sur la soie lisse des pavés

Sonnant faux-cul comme des promos?

 

Je n'ai pas peur de la mort

Ni de sa pute aux gains soignés

Ni de ses mots qui mal odorent

Les chants si nobles du respect.

 

Je suis un monstre désincarné,

Une flamme n'irriguant rien,

Un calembour qui gratte du nez

De Bamako jusqu'à Tourcoing...

 

jim

08:33 Écrit par jim dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.